BORDERLINE, les frontières de la paix

Border

EXPOSITION PHOTO EN PLEIN AIR « BORDERLINE »,
les frontières de la paix sur les grilles du Lieu d’Europe
Du 2 Mai au 8 Juin 2018

L’année européenne du patrimoine culturel 2018 célèbre le patrimoine comme élément central de la diversité culturelle et du dialogue interculturel.
Le projet Borderline, les frontières de la paix montre un aspect inédit du patrimoine européen : ses frontières internes.

SÉRIE PHOTO “BORDERLINE, LES FRONTIÈRES DE LA PAIX”
Équipé d’un GPS et d’une carte routière, le photographe Valerio Vincenzo a parcouru 20.000 km de frontières entre pays en paix. Ses images donnent à voir la paix en Europe et la liberté de circulation, un acquis communautaire. Un à un, ses clichés posent la question suivante : Qu’est-ce qu’une frontière ?

APPEL À CONTRIBUTION AU PATRIMOINE CULTUREL
Le public est invité à participer en partageant sur place ou sur les réseaux sociaux, avec le hashtag #FrontiersOfPeace, son expérience sur les frontières de la paix avec textes, photos, poèmes, dessins, archives personnelles,…

Voir plus des informations ICI.

Les meilleures contributions gagneront des prix liés au projet Borderline, les frontières de la paix (livre, jeu de cartes postales,…) et seront sélectionnées pour une publication participative.
Au delà de l’exposition itinérante le projet propose aussi une série d’interventions pédagogiques dans les écoles.

LE PHOTOGRAPHE VALERIO VINCENZO
Italo-français, né à Naples en 1973, Valerio Vincenzo exerce d’abord comme consultant en stratégie d’entreprise puis administrateur de projets humanitaires. Photographe indépendant depuis 2004, il collabore avec la presse en France et à l’international tout en menant en parallèle des nombreux projets artistiques.
Son travail sur les frontières lui a valu le Prix Louise Weiss du journalisme européen en 2013 et a été presenté au siège de l’UNESCO à Paris ainsi que dans de nombreuses villes et festivals de photographie en Europe.